Fonctionnement du groupe électrogène

Le groupe électrogène est toujours en capacité de créer une source électrique à partir du moment où il est alimenté. Cependant, pour comprendre exactement comme il crée cette énergie, il est intéressant de se pencher sur son mode de fonctionnement en général.

Les principes de base

un groupe électrogène

Afin de fonctionner, le groupe électrogène diesel doit être alimenté en carburant à savoir soit de l’essence ou du gasoil, ce qui va lui permettre de convertir cette énergie en électricité. Pour cela, il doit nécessairement comprendre une génératrice qui va permettre le travail de transformation.

Il peut s’agir d’une dynamo qui produira alors du courant de façon continue ou d’un alternateur qui produira du courant alternatif. La génératrice est actionnée par le mouvement rotatif de son arbre d’entrainement. Ceci explique alors le rôle du moteur thermique, essence ou diesel. De ce fait, dès que le moteur est mis en marche, il va automatiquement faire travailler l’alternateur ou la dynamo qui vont produire de l’électricité.

Les nouveaux modèles à onduleurs

un groupe électrogèneDepuis une décennie, on peut retrouver des groupes électrogènes qui ont mode de fonctionnement plus complexe mais qui apportent des résultats différents.

En effet, le travail de l’alternateur est contrôlé par un régulateur qui passe par un système triphasé qui va produire du courant continu qui sera par la suite transformé en courant alternatif par l’onduleur lui-même.

Ce système permettrait alors de faire une grande économie de carburant car l’onduleur permet de n’utiliser que la quantité d’énergie nécessaire à son fonctionnement.

De ce fait, si les besoins sont faibles, il pourra adopter un régime plus faible, ce qui est un avantage pour les personnes ou entreprises qui utilisent un groupe électrogène. De plus, il s’avère être également beaucoup plus silencieux que les autres groupes électrogènes, représentant un progrès dans le domaine.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !